Accès direct au contenu

Foot - OL

OL/PSG - Polémique : Le nouveau coup de gueule d’Aulas sur l’arbitrage !

Suite au match nul face au PSG dimanche dernier, Jean-Michel Aulas avait critiqué l’arbitrage. Une semaine après, le président de l’OL ne semble toujours pas avoir digéré.

Le penalty donné à retirer à Ibrahimovic et d’autres fautes d’arbitrages n’ont pas échappé à Jean-Michel Aulas après le match face au PSG. Si le président de l’OL s’était indigné que les champions de France soient autant favorisés par l’arbitrage, le temps ne semble pas avoir calmé sa colère.

« C’EST TRISTE »

Après son coup de gueule au coup sifflet final dimanche dernier, Jean-Michel Aulas vient d’en rajouter une couche sur l’arbitrage. Très actif sur les réseaux sociaux, le président de l’OL a de nouveau attaqué l’arbitrage de Clément Turpin sur son compte Twitter : « En y réfléchissant longuement je trouve vraiment inéquitable l'arbitrage de dimanche dernier : erreurs d'arbitrage non reconnues c’est triste ! L'analyse à froid des commentaires de ce match contre le PSG me laisse perplexe : comment ne pas reconnaître que nous avons été lésés ? Les pénaltys en notre faveur auraient été sifflés dans 90% des cas , le pénalty contre jamais sifflé à 90% , et jamais à 100% à retirer !!! Si on rajoute à cela l'intervention très agressive de Cavani sur l'arbitre sanctionné seulement d'un carton jaune ....! On imagine la frustration d'Anthony L qui arrête pour rien un pénalty de Zlatan : lui aussi on le prive injustement de louanges méritées ! Il ne reste plus qu'à espérer qu'il ne manquera pas l'OL 2 points en fin de saison pour atteindre ses objectifs : ce serait trop injuste ! ».

« UNE GRANDE SORTIE DE JEAN-MICHEL AULAS … »

Suite à sa sortie sur l’arbitrage après le match face au PSG, Jean-Michel Aulas avait suscité de nombreuses réactions. Pierre Ménès s’était notamment exprimé sur ces propos : « Pendant le débrief du CFC, on a eu le droit à une très grande sortie de Jean-Michel Aulas qui s'est beaucoup plaint de l'arbitrage. On avait envie de lui dire que si M.Turpin avait été si fébrile en seconde période, c'est peut-être aussi parce que les Lyonnais ont cru bon de lui mettre la pression toute la semaine en évoquant le comportement des Parisiens et notamment d'Ibra ».

Articles liés