Accès direct au contenu

Omnisport

Natation - Dopage : Une star sud-coréenne contrôlée positive à cause d’un médecin distrait ?

La natation n'est pas épargnée par le phénomène du dopage, loin de là. Récemment, un nageur sud-coréen, Park Tae-Hwan, a été rattrapé par la patrouille. Mais est-il vraiment fautif ?

Les contrôles antidopage sont dans le quotidien de nombreux sportifs dont les nageurs. Les prises de sang et autres échantillons d’urine sont examinés, scrutés chaque jour par des médecins agréés par les différentes fédérations. Mais selon le quotidien coréen Chosun Ilbo Daily, un nageur aurait été pris par la patrouille à cause d’un médecin peu vigilant.

L’INJECTION D’UN PRODUIT CONTRE LE VIEILLISSEMENT

Park Tae-Hwan, champion olympique en 2008, aurait ainsi reçu une injection dans le cadre d’un programme contre le vieillissement offert par un médecin. Le nageur aurait demandé si le produit n’était pas sur la liste des substances interdites par la fédération internationale. Des traces de testostérone ont été détectées et la FINA a ouvert une enquête le 26 janvier contre le docteur pour ne pas avoir informé son patient du composant injecté, il n'aurait jamais su ce que le produit contenait. Le dossier sera examiné le 27 février à Lausanne par les instances dirigeantes.

Articles liés