Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Ligue 1

Mercato : Pour Daniel Riolo « le joueur français est une chemise Zara » !

Pour le compte de son édito, Daniel Riolo a une nouvelle fois taclé la gestion des clubs français sur le mercato.

Habitué à critiquer la gestion du football français, Daniel Riolo en a rajouté une couche notamment après le départ de Jordan Amavi vers Aston Villa pour une somme avoisinant les 15M€. Le journaliste estime qu’en France on ne forme que vendre, ce qui est un aveu de faiblesse selon lui.

« UN PRODUIT COMMUN ET PEU CHER »

« Répétons-le, encore une fois, nous formons du produit standard, bon marché. Les clubs français basent leur économie là-dessus. Et ce produit commun et peu cher plaît. Le joueur français, c’est une chemise Zara. Le dernier exemple, c’est Amavi à Aston Villa. Sur ce coup-là, le président niçois Jean-Pierre Rivère gagné au loto. 15 millions ! Jeune espoir blabla, grand avenir blabla… Oui OK, on verra. En attendant, il part pour un paquet de blé dans un club en bois et Nice va pouvoir investir dans son centre de formation… pour sortir d’autres chemises bon marché », a écrit le journaliste dans son édito.

« JE NE DISCUTE PAS L’IDÉE MAIS… »

« Toujours concernant le PSG, il faut signaler le développement d’une cellule de recrutement digne des grands clubs. Et puis, il y a aussi le centre de formation qui se met à la mode « Barça ». Je ne discute pas l’idée, probablement très bonne. J’ai juste envie de savoir ce qu’en pensent les illuminés qui continuent de croire que nos centres de formation travaillent bien », avait également écrit Daniel Riolo.

Articles liés