Accès direct au contenu

Foot - Ligue 1

Ligue 1 : Bielsa, Aulas, Pierre Ménès… L’énorme coup de gueule de Daniel Riolo !

Dans le cadre de l’After RMC, Daniel Riolo a poussé un gros coup de gueule sur tout ce qui se dit autour de l’arbitrage…

Ces derniers temps, l’arbitrage français ne cesse de se retrouver au cœur de polémiques et de discussions. Les consultants n’hésitent pas à donner leur avis, voire à en remettre une couche, ce qui a le don d’agacer Daniel Riolo

« CELA NE SERT À RIEN ! »

« Il y a une semaine, ça pète dans tous les sens : discussion autour des arbitres, le pétage de plomb de Zlatan... On a en contrechamp la réaction absolument géniale de Bielsa, on répète tout le temps les mêmes choses. Et ce soir, Daniel Bravo en consultant vient envoyer une merde sur l'arbitrage, relayée par Pierre Ménès, relayée par Jean-Michel Aulas. P***** les gars mais arrêtez quoi ! Cela ne sert à rien ! Cela n'apporte rien ! Mais parlez d'autre chose, bon sang ! Parlez de jeu ! Arrêtez ! Quand va-t-on comprendre que cela n'apporte rien de faire cela, sinon entretenir les théories du complot, de machin, de ceci, de cela ? Qui a-t-il à discuter ce soir ? Même Ripoll ne dit rien, il n'y a rien à dire sur Ayew. Toutes les semaines remettre, remettre, remettre ! Cela rentre dans la tête des supporteurs qui, pour la plupart, sont aveugles et sont sans arrêt à dire : "Ouais l'arbitre est payé..." »

RIOLO RÉCLAME DES SANCTIONS

« Un mec de la dimension de Jean-Michel Aulas, président d'un club comme Lyon, et il enfonce, enfonce, enfonce. En retweetant ça ce soir il se dit : "peut-être que demain l'arbitre va nous donner un péno pour équilibrer." Mais merde ! Ce n'est pas du foot ça ! Franchement, les commissions qui se réunissent : chaque mot une sanction. Un mot sur l'arbitrage, le retweet d'Aulas, une sanction ! Ils vont bien finir par tous fermer leur gueule ! Qu'ils ferment tous leur gueule sur les arbitres ! Merde ! Mais parlez d'autre chose ! Arrive avec les preuves de la corruption, sinon ferme ta gueule ! », a lancé un Daniel Riolo très énervé. 

Articles liés