Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Quand Fernando Alonso ironise sur ses 55 places de pénalité !

Alors que Fernando Alonso a écopé de 55 places de pénalités sur la grille de départ du Grand Prix de Belgique, ce dernier a tenté d’ironiser sur cette décision de la FIA.

Même avant d’aborder le Grand Prix de Spa-Francorchamps ce dimanche, Fernando a été lourdement sanctionné par la fédération internationale pour plusieurs motifs dont l’utilisation d’un huitième moteur ou d’un sixième système électronique. En tout, 55 places de pénalité sur la grille de départ pour le pilote espagnol de chez McLaren, et ce dernier a tenu à ironiser sur cette décision de la FIA lors d’un entretien accordé à Motorsport.

« ÇA NE MÉRITERAIT PAS UN GÂTEAU ' »

« Ça ne mériterait pas un gâteau ? Ça doit être une sorte de record non ? En venant ici, nous savions que nous n'allions pas être très compétitifs. Il avait été décidé que ce serait l'endroit où nous prendrions toutes ces pénalités. Nous savions donc que nous partirions de toute façon du fond de la grille. C'est un long circuit, et ce n'est pas celui qui nous sied le mieux. Nous ferons ce que nous pourrons. Mais ce sera peut-être plus facile pour nous au Japon ou à Singapour », assure Fernando Alonso.

Articles liés