Accès direct au contenu

Foot - Étranger

Étranger : Un président suspendu pour avoir séquestré un arbitre ?

C’est une affaire qui faisait beaucoup parler en Turquie. Le 25 octobre dernier, le président de Trabzonspor Ibrahim Haciosmanoglu, furieux en raison d’un penalty non sifflé face à Gaziantepspor (2-2), avait demandé à ce que l’encadrement de son club retienne les arbitres dans leur vestiaire. Ce dernier les avait libéré seulement après… un coup de fil du président turc Erdogan ! Ce mercredi, la sanction est tombée et elle est forcément très lourde : Dix mois de suspension et une amende de 48.500€ ! Et après tout, difficile que cela soit autrement...