Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : Quand Vincenzo Nibali évoque Contador… et François Hollande !

Vincenzo Nibali, Astana

Vincenzo Nibali est revenu sur la concurrence et s’est confié concernant l'hommages de François Hollande, lors de son sacre sur les Champs-Elysées.

Vainqueur du Tour de France l’été dernier, Vincenzo Nibali a remis le pied à la pédale. Après une saison plus que réussie, l’Italien veut remettre le couvert et loin des polémiques qui ont frappé son équipe d’Astana, il prépare la nouvelle saison sous le soleil des Émirats arabes unis. « J'ai gagné le Tour mais raté mon printemps, les classiques » a-t-il expliqué. « Alors, cette année, ce sera mon objectif : en gagner une! Que ce soit à Liège ou à San Remo ». Oui, le Requin de Messine a toujours faim…

« HOLLANDE TOUCHANT, CONTADOR LE PLUS DANGEREUX… »

Lors d’une longue interview accordée à l’Équipe, le coureur transalpin est revenu sur sa victoire lors du dernier Tour de France. Le coureur Astana a tout particulièrement évoqué la lettre de François Hollande, grand fan de cyclisme, qui a tenu à lui rendre hommage lors de son sacre sur les Champs-Elysées. « La lettre de félicitation du président François Hollande m’a beaucoup touché, je l'ai trouvée au fond du trophée qu'on m'a remis sur les Champs-Elysées. Je devrais la relire d’ailleurs, c'est écrit en français et je ne l'ai plus bien en tête » a expliqué Vincenzo Nibali, avant d’évoquer la concurrence. « Je choisirai mon rival le moment venu, j'ai toujours procédé comme ça. Cela dit, Contador reste le plus dangereux, le plus imprévisible, il est capable d'attaquer quand il se sent mal. Les autres sont tous plus attentistes ».

Articles liés