Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : La mafia italienne a-t-elle provoqué l’expulsion de Marco Pantani du Giro 1999 ?

Marco Pantani

Selon des récentes découvertes, il semblerait que l’expulsion de Marco Pantani du Giro d’Italia en 1999 aurait été commanditée par les milieux mafieux transalpins.

15 ans après, on parle encore et toujours de Marco Pantani. Le procureur de la ville de Forli, ville d’Émilie-Romagne, a confirmé ce vendredi la réouverture de l’enquête sur l’expulsion du coureur italien lors de l’étape de Madonna Di Campiglio, au cours du Giro 1999. Selon les dernières informations sur le dossier, il semblerait que la disqualification de celui que l’on surnommait « Le Pirate » aurait été commanditée... par la mafia italienne !

« LE CHAUVE NE FINIRA PAS LA COURSE… »

L’association de malfaiteurs dans l’affaire Pantani n’est pas une nouveauté. Pourtant, à en croire les informations relayées par Mundo Deportivo, une découverte conséquente aurait été faite par les enquêteurs italiens. Il semblerait en effet que l’élimination de Marco Pantani lors de l’étape de Madonna di Campiglio aurait été commanditée par la mafia italienne, qui tenait à l’époque les paris sur le Giro 1999. Il semblerait que Renato Vallanzasca, malfrat emprisonné à vie dans une prison de Milan, aurait été contacté par un agent de la Camorra napolitaine qui lui aurait confié que « le chauve ne finira pas la course »… Ce qui arriva bien sûr quelques jours plus tard. La Camorra aurait prémédité la disqualification de Pantani à cause des sommes beaucoup trop élevées engagées dans les paris autour de la course. En cas de victoire du coureur transalpin, la Camorra aurait en effet perdu une somme d’argent beaucoup trop importante et aurait donc préféré écarter Marco Pantani. Quelques jours après l’élimination, un proche du coureur aurait même reçu un appel anonyme expliquant qu’il « était mieux ainsi, puisque si Pantani avait continué, ça se serait mal terminé »…

Articles liés