Accès direct au contenu

Foot - Chelsea

Chelsea : José Mourinho ironise sur ses connaissances en langues étrangères !

José Mourinho, Chelsea

José Mourinho, connu pour parler pas moins de cinq langues, a ironisé sur le surnom de « traducteur » qu’on lui donne.

La légende raconte que lors du passage de José Mourinho au Sporting Lisbonne, l'ancien entraineur du Real Madrid servait de « traducteur » à Sir Bobby Robson. Un surnom que bon nombre de ses détracteurs ont utilisé pour discréditer le Special One. Le coach de Chelsea est revenu sur son don de polyglotte, dans une interview accordée à Sports Illustrated.

« NE M’APPELEZ PAS TRADUCTEUR »

« Parler cinq langues ne fait pas de moi un traducteur, ça fait de moi un traducteur horrible, parce que je ne maîtrise aucune de ces langues à la perfection. J’essayais juste d’aider mon boss de l’époque à communiquer de la meilleure des façons avec les médias, mais ne m’appelez pas « traducteur », parce que c’est une offense à tous les traducteurs du monde. Mais ça m’a aidé, même aujourd’hui. J’ai pu communiquer avec un coach écossais, avec Azpilicueta en espagnol, avec Fabregas en catalan, avec Oscar en portugais, et je suppose qu’ils ont compris ce que je disais » a-t-il indiqué.

« MOI JE N’AI RIEN D’UN TRADUCTEUR »

« Quand on m'appelait comme ça au Sporting, je prenais ça pour une insulte. Pas pour moi, mais pour les traducteurs, qui ont un métier digne et exigeant. Moi, je n'ai rien d'un traducteur. La seule chose que j'avais, c'était de maîtriser une langue de plus que les autres » avait récemment expliqué José Mourinho, dans des propos rapportés par So Foot.

Articles liés