Accès direct au contenu

Omnisport

Boxe : Mayweather traîné en justice par deux de ses protégés ?

Floyd Mayweather

Floyd Mayweather, sportif le mieux payé au monde et plus grand boxeur de la planète, fait l’objet d’une plainte de deux membres de son club de boxe, Sharif et Hasim Rahman.

Floyd Mayweather Jr fait l’objet d’une plainte de deux frères, Sharif et Hasim Rahman, qui ont participé à des combats dont tout ou partie a été diffusé par Showtime avant le match entre Mayweather et Marcos Maidana en septembre dernier. D’après le Guardian, qui relaie les informations de KNTV.com, il a été demandé aux frères Rahman, membres du club de boxe de Mayweather, de prendre part à une séance d’entraînement le 21 août dernier. Une séance d’entraînement contre le Britannique Donovan Cameron, filmée pour All Access sans l’assentiment des deux frères puis diffusée par le réseau Showtime.

MAYWEATHER DEVANT LA COMMISSION ATHLÉTIQUE DE L’ÉTAT DU NEVADA

Dans la plainte, on peut lire que le combat a duré plusieurs rounds allant chacun de 5 à 7 minutes. Sharif aurait alors demandé à ce que les reprises soient plus courtes, une demande rejetée par Mayweather. Alors que Sharif menaçait de quitter le ring, Mayweather « a répondu en disant à Cameron et aux autres que si Sharif quittait le ring, tous devaient lui botter le cul ». Sharif aurait alors « craint pour sa sécurité » et aurait été « forcé de continuer le combat ». Quand Hasim est arrivé au club après avoir été informé de ce qu’il se passait, il a défié Cameron - un combat qui a duré 31 minutes sans interruption. Mayweather en aurait alors profité pour parier « d’importantes sommes d’argent » contre Hasim. Ces deux combats ont ensuite été diffusé sur Showtime, vraisemblablement sans la permission des frères Rahman et les images auraient été montées de telle manière que Sharif passe pour un « boxeur amateur ». Les frères Rahman réclament des dommages et intérêts punitifs pour atteinte aux droits publicitaires, non respect du droit à l’image, diffamation, séquestration et interférence intentionnelle avec potentiel avantage économique. La commission athlétique de l’état du Nevada a demandé à entendre Floyd Mayweather pour qu’il réponde à ces accusations. Il aurait affirmé que les combats et les paris n’étaient pas réels et qu’il les informerait à l’avenir de tout élément factice diffusé sur Showtime. La commission a accepté les explications de Mayweather et aucune autre action en justice n’a été entreprise.

Articles liés