Accès direct au contenu

Foot - Barcelone

Barcelone : Téléphone, accrochage avec la police… Gerard Piqué met les choses au clair !

Gerard Piqué, Barcelone

De retour à son meilleur niveau récemment, Gerard Piqué a vécu un début de saison compliqué. Sur le plan sportif mais aussi extra-sportif…

Considéré par beaucoup comme l’un des tout meilleurs défenseurs du monde en 2012, Gerard a vu son niveau baisser depuis de nombreux mois. Après un début de saison compliqué sous les ordres de Luis Enrique, le défenseur central catalan fait un retour très remarqué ces derniers temps. Aujourd’hui plus serein sur le terrain et en-dehors, Piqué a évoqué deux de ses erreurs du début de saison : quand il a utilisé son téléphone portable sur le banc de touche d’un match de Supercoupe de Catalogne après avoir été remplacé, et quand il a eu un petit accrochage avec les forces de l’ordre un soir.

« LE PORTABLE SUR LE BANC ? C’ÉTAIT UN CAS TRÈS ATYPIQUE »

« Oui, j’avais un portable. C’était un cas très atypique. En Liga, quand tu es remplacé tu restes sur le banc légèrement vêtu, mais comme c’était un match de Supercoupe de Catalogne je suis allé me changer. Je suis revenu avec mon survêtement et j’avais mon portable. Par inertie, je l’ai sorti et c’était une erreur. Je le reconnais. C’est quelque chose qui ne devait pas être fait », a-t-il déclaré au micro de la radio espagnole Cadena Cope.

« LA MALCHANCE DE VOIR 2-3 COUPS DURS S’ENCHAÎNER EN 2 SEMAINES »

« La police ? Pour moi c’était une injustice, et je ne savais pas que j’étais filmé. À la fin, j’étais dans la voiture et sans me prévenir ils étaient déjà en train de me mettre une amende. C’est là que je me suis chauffé et je ne devais pas le faire. Ensuite, bien sûr que tu t’excuses. C’est une autre erreur que j’ai commise et j’ai eu la malchance de voir deux ou trois coups durs s’enchaîner en deux semaines », a-t-il ajouté.

Articles liés