Accès direct au contenu

Foot - Barcelone

Barcelone - Polémique : Le sélectionneur du Brésil monte au créneau pour défendre Neymar !

Dunga, sélectionneur de l’équipe du Brésil, a défendu Neymar après que celui-ci ait écopé d’une suspension de quatre matchs.

C’est un véritable incident diplomatique qui secoue le Brésil ces derniers jours. Neymar, star planétaire du ballon rond et de l’Auriverde, a été suspendu pour quatre matchs, soit jusqu’à la fin de la Copa América. La raison ? Un coup de tête sur le défenseur central Jeison Murillo, lors de la défaite de son équipe face à la Colombie (1-0). L’attaquant du FC Barcelone aurait même insulté l’arbitre de la rencontre, ce qui n’aurait pas arrangé son cas.

« PLUS DE PROTECTION POUR LES JOUEURS TECHNIQUES »

Décrié de tous les côtés, Neymar a tout de même pu compter sur le soutien de son sélectionneur. « Il faut plus de protection pour les joueurs techniques et pas qu’ils soient punis pour certaines fautes. Il y a des techniques pour leur rendre la vie impossible sur le terrain et les rivaux changent leurs joueurs pour faire des fautes, ce qui fait la différence » a expliqué Dunga, d’après El Mundo Deportivo. « Tous ceux qui aiment le football veulent voir Neymar jouer. Neymar est un grand personnage du football. C’est pourquoi les sanctions qui le concernent sont grandes ».

« LA COPA AMÉRICA EST PLUS DIFFICILE QUE LE MONDIAL »

Dunga a assuré que Neymar a reçu un grand nombre de coups lors de cette rencontre, qui n’ont pas été sanctionnés. « Il ne faut pas se lamenter. La Colombie a bien fait son jeu. Mais ils ont donné dit coups à Neymar durant le match et après on lui donne un carton jaune pour une main alors que son corps était déséquilibré. Mais ne doit-on pas aussi punir ceux qui donnent les coups avant ? » a-t-il confié, avant de souligner la difficulté de la compétition. « La Copa América est plus difficile que le Mondial. Ici il y a une rivalité régionale. Vous voyez bien que le Brésil est resté 40 ans sans gagner cette compétition ».

Articles liés