Accès direct au contenu

Foot - Barcelone

Barcelone : Comment Luis Enrique peut rejoindre Guardiola dans l’histoire du Barça !

Pep Guardiola et Luis Enrique, FC Barcelone

Icône du FC Barcelone en tant que joueur puis en tant qu’entraîneur, Pep Guardiola pourrait bien voir l’un de ses records être égalé ce week-end.

Dans les grands clubs, la pression est toujours lourde à supporter. Mais il y en a un où cela se passe plus difficilement que d’autres : le FC Barcelone. Plus qu’un club, c’est toute un peuple qui pèse de tout son poids sur les joueurs et le staff. Le défunt Tito Vilanova, qui avait pourtant égalé le record de points en remportant le Liga en 2013 (100), avec 15 points d’avance sur le Real Madrid, en sait quelque chose. En dépit de ses bons résultats, il ne cessait d’être comparé à son prédécesseur, l’indémodable Pep Guardiola.

ONZE VICTOIRES D’AFFILÉE POUR LUIS ENRIQUE ?

Ça commence à être une habitude en Catalogne, puisque chaque entraîneur passant sur le banc du Barça n’échappe pas à la comparaison avec Pep Guardiola. C’est le cas pour Luis Enrique, pointé du doigt pour sa mauvaise gestion et ses mauvais choix, mais qui pourrait pourtant inscrire son nom dans l’histoire du club. Comme rapporté par Mundo Deportivo, l’actuel coach du FC Barcelone pourrait imiter son illustre prédécesseur, en cas de victoire ce dimanche face à Levante. Il alignerait ainsi une série de onze victoires consécutives. Rijkaard détient le record ultime au Barça avec 18 victoires d'affilée.

LUIS ENRIQUE ET LA 300E DE MESSI

Le match face à Levante aura une importance particulière également pour Lionel Messi. L’Argentin disputera en effet là son 300e match en Liga, un championnat qu’il a remporté à six reprises. Luis Enrique n’a pas manqué de souligner l’exploit qu’allait réaliser son joueur, ce samedi en conférence de presse. « Les chiffres de Leo sont d'une autre galaxie. Il y a le nombre de buts, mais également le nombre de passes décisives, de titres individuels ou collectifs… » a expliqué le coach du FC Barcelone, qui semble n’avoir plus assez de doigts pour énumérer les exploits de La Pulga.

Articles liés