Accès direct au contenu

Foot - Arsenal

Arsenal : Un buteur de Wenger menacé de mort ?

Danny Welbeck, Arsenal

Auteur du but de la victoire pour Arsenal, face à son ancien club de Manchester United (1-2), Danny Welbeck a été la cible de plusieurs menaces de mort sur les réseaux sociaux.

La tradition est vieille comme le football. Quand un joueur marque face à son ancienne équipe, il ne doit normalement pas célébrer son but. Une maxime appréciée par les fans adverses, mais pas toujours respectée. Ce fut le cas lundi dernier, lorsque Danny Welbkeck donna l’avantage à Arsenal, dans le choc des quarts de finale de la FA Cup face à son club formateur de Manchester United. L’international britannique ne s’est pas soucié de ce que ses anciens fans pouvaient penser et a laissé éclater sa joie lors de son but décisif.

« DANNY WELBECK, JE VAIS TE TROUVER ET TE TUER ! »

Une démostration de joie qui n’a pas tardé à faire réagir les fans de Manchester United, qui ont carrément menacé de mort Danny Welbeck. Comme rapporté par le Daily Mirror, les réseaux sociaux ont été inondés en quelques minutes par d’innombrables insultes à l’encontre de l’attaquant d’Arsenal. « Danny Welbeck, je vais te trouver et te tuer » a publié un supporter des Red Devils sur Twitter, tandis qu’un autre a déclaré : « souhaiter que Danny se casse la jambe et qu’il ne rejoue plus jamais au football ». Certains sont même allés très loin, en espérant pouvoir « danser devant la famille de Welbeck le jour de sa mort ». Outre-Manche on ne rigole pas avec le football…

LE SOUTIEN DU MONDE DU FOOTBALL

Danny Welbeck a toutefois pu compter sur le soutien de plusieurs grands noms du football, qui ont tenu à rendre hommage à la réaction du buteur d’Arsenal. « Très belle célébration de Welbeck, l’irrespect des fans de Manchester United n’a pas de sens » a assuré l’ancienne star de Liverpool, Jamie Carragher. « J’ai adoré la réaction de Danny Welbeck après son but » a confié Jamie Redknapp, fils du coach des Queens Park Rangers et ancien international anglais. « Cette habitude de ne pas célébrer des buts contre son ancienne équipe, c’est n’importe quoi. Ça a été un moment spécial pour Danny, c’est normal qu’il exprime sa joie ».

Articles liés