Accès direct au contenu

Best Of Ali Traoré

Lnje me suis trouve une vocation ninjanr

le10sport

Intérieur de plus en plus dominant, international français, Ali Traoré est surtout un personnage à part dans le monde du basket. Fin, drôle et déjanté, son blog sur basketsession.com révèle la vraie nature de l'énergumène. Et on aime ça.

Ali, le joueur :

L'ASVEL va mieux. Mais dans la pénombre du début de saison villeurbannais, la seule lueur d'espoir venait de ce grand black dégingandé, viré du centre de formation de l'ASVEL dans ses folles et jeunes années. Depuis l'Euro polonais, où il a éclaté au grand jour, Traoré se positionne pour le titre de MVP français de Pro A avec des stats plus que respectables (15 points et 5 rebonds en moyenne par match de Pro A et 14,3 points et 5,6 rebonds par match d'Euroligue).

Mais Ali n'est pas qu'un joueur efficace, c'est aussi un trublion des parquets, un homme drôle et adepte de l'autodérision.

Ali, à l'Euro 2009 :

La chronique vidéo que nous avait accordée Ali Traoré pendant l'Euro et dans laquelle il nous avait fait partager les petites anecdotes du groupe France ainsi que son penchant pour la danse.

Le Blog d'Ali :

Date : 9/12/2009 - « I'm back »

Contexte : Après un début de saison désastreux, l'ASVEL vient de remporter deux victoires consécutives. Une première en cet exercice 2009/2010. Pas très glorieux.

Extraits : « Quand je suis arrivé à l'ASVEL, c'était chaud, il (Vincent Collet) demandait un maximum de concentration mais ça c'était du chinois pour moi. Pendant les séances vidéos, il me disait ?Ali, tu m'écoutes hein ?!', ?Ali tu te concentres? et en bruit de fond derrière t'entendais l'autre Foirest avec son rire. Ce gars là est né pour se foutre de moi je crois d'ailleurs. Bon après, j'ai trouvé la technique pour que quand par malheur sa me reprend de laisser mon esprit s'évader je puisse passer a trav. Je fixe son visage tout le temp comme ca meme si en fait dans ma tete je me demande comment les oiseaux font pour voler ou alors pourquoi Lolo Foirest a la meme coupe de cheveux depuis 36 ans et bah Vincent ne se rend compte de rien. »

Date : 12/11/2009 - « L'effectif du Barça est scandaleux »

Contexte : Au coeur de la crise à l'ASVEL, la Green Team enchaîne les défaites sur les plans domestique et continental. Et Ali tire un peu son épingle du jeu. Mais est critiqué par son coach et le staff.Extraits : « Je me suis amusé à faire un Top 3 des mecs les plus physiques que j'ai joué. Number One ? Sofoklis, haut la main. Lui, il a mangé du riz camerounais et ce riz l'a rendu tellement zikfi. En numéro 2, j'ai mis Eze. Lui c'est de la dureté pure. Sur chaque contact, tu sens que tes os craquent. Et en number 3, Travis Watson. Quand je l'ai joué, les gens m'ont chambré et m'ont dit ?Le gars il t'a bousculé'. Mais le truc c'est que je pouvais rien faire, même si je voulais. En tout cas, si un jour les 3 signent dans la même équipe, je souscris à une putain d'assurance vie de ouf et je lègue tout à ma famille. (') Parlons du Barça. Je suis un graaaaaaaaaaaaaaand fan (basket, foot? tout le club). Je suis ni espagnol ni catalan mais c'est vraiment un club qui me fait kiffer grave. Alors quand on arrive à la collation et qu'on nous dit qu'il y a un match de la Coupe des Rois au Nou Camp et que nous on s'entraîne à 500 m à peine, ça c'est vraiment duuuuuuuuuuur. J'aurais trop aimé voir le match. Le Barça c'est ?. le Barça quoi, vous comprenez ?! »

Date : 3/11/2009 - « Le monde de la nuit, il est trop drôle pour moi »

Extraits : « Je prends un peu de temps pour vous écrire, entre deux parties de GTA The Ballad of Gay Tony, qui est, en passant, un jeu de ouf (un peu de pub allez) (') Bon ! Je vais vous parler d'un aspect de ma vie que les gens ne connaissent pas : les boîtes de nuit. (') Ce que j'aime faire quand j'arrive en boîte c'est de me poser tranquille et de matter les gens. Bah les gens sont putain de drôle quand ils sont bourrés. Donc je me suis posé et j'ai tellement rigolé. (') Entre ceux qui dansent comme s'ils avaient une crise d'épilepsie et ceux qui ont leurs lunettes de soleil genre beau gosse et qui essayent d'attraper les meufs qui passent. Le monde de la nuit, il est trop drôle pour moi. Y'a un autre truc que je fais, c'est repérer les gonzesses. Comme je suis grand, je repère des morceaux de choix. (') Y'a aussi les gens qui me regardent et qui me disent ?Qu'est ce que t'es grand, je me sens tout petit à côté?? Y'a une meuf qui m'a dit ça et j'avais juste envie de lui répondre ?Qu'est ce que t'es moche? hahahahaha ! Mais je me suis retenu, je suis pas un goujat quand même.»

Date : 4/10/2009 - « Si on n'est pas champions, je m'engage à m'autoflageller sur la place publique »

Contexte : A peine rentré de l'Euro en Pologne, Ali retourne au charbon avec l'ASVEL, pas encore mal en point. Et Ali est confiant.

Extraits : « Je suis rentré chez mes parents à Aulnay-Sous. L'ASVEL (enfin Vincent Collet), en grand despote, m'a annoncé que je m'entraînais le lendemain. Donc je suis descendu le jour même sur Lyon. J'ai passé une journée tranquille à rouler avec cette délicieuse compagne qu'est ma magnifique voiture. (')
Si on n'est pas champions, mon nom sera marqué du sceau de l'infamie à jamais. Je resitue le contexte. On joue le match tranquille et y'a Marshall qui nous casse les oreilles à chaque fois qu'il marque en racontant sa vie. On perd le match, tant pis. On le méritait de toute façon. On va serrer la main aux gars et là y'a Marshall qui passe devant nous et qui dit (je traduis bien sûr): ?Vous vous prenez pour qui l'ASVEL ? Tout le monde parle de vous mais bullshit. Nous on vous taffe.?. Au lieu d'avoir la victoire modeste, il chambre. Alors moi je m'énerve (je suis un sanguin). Le gars je lui serre la main et il me raconte sa vie. Donc j'lui répond et à ce moment là y'a les caméras de Sport+ qui arrive pour une interview. J'étais tellement vénère qu'au lieu de faire la transition et de passer à un langage politico-correct, je reste sur cette phase ?Mec t'as gagné un match, vous êtes pas encore champions.? Et sur le coup de la provocation, j'ai dit ?C'est nous qui allons être champion'. »

Date : 20/09/2009 - « Gasol m'a grave vénère »

Contexte : Invaincue jusque là à l'Euro, l'équipe de France chute en quart de finale contre l'Espagne de Pau Gasol, nettement supérieure et future championne d'Europe.

Extraits : « Autre grosse boulette, c'est que j'ai aussi oublié de foutre ma trousse de toilette dans mon sac, et avec les nouvelles règles de sécurité à l'aéroport, c'est pas passé. Ce fou de contrôleur a osé prendre mon parfum CK One Baby et l'a mis à la poubelle. Je me suis dit ?Ah d'accord c'est comme ça'!?. J'ai attendu qu'ils aient le dos tourné et je l'ai récupéré, ni vu ni connu. (') Bref, que dire du match France-Espagne ? Attendez, l'autre Gasol, il tourne à 20 pts et 10 rbds dans la meilleure équipe NBA. Qui peut l'arrêter ici sérieux ?!! En tout cas, il m'a trop impressionné. J'ai jamais joué contre un mec aussi fort. Il est hyper mobile, il a des mains de ouf. Tu peux rien faire, c'est le meilleur joueur européen. Et pis quand t'as Pau qui sort, y'a le frère qui débarque. »

Date : 16/09/2009 - « Je me suis trouvé une nouvelle vocation : Ninja ! »

Contexte : La France est au deuxième tour de l'Euro, dans la paisible et jolie ville étudiante de Bydgoszcz. Et Ali, bout-en-train du groupe, s'amuse dans son hôtel où logent aussi leurs adversaires.

Extraits : « Mes insomnies sont revenues. C'est relou mais j'me suis trouvé une nouvelle vocation. Je vais me lancer dans une carrière de? ninja. La nuit dernière, à 2h30 j'arrivais pas à dormir. Alors je me suis dit : ?Et si j'essayais de pénétrer dans les chambres de mes coéquipiers ?? La première chambre tentée, j'ai réussi. Là j'ai tilté et je me suis dit que j'avais un vrai potentiel. J'ai tapé un pas de danse et tout, je me suis senti fort. Après j'ai voulu aller piquer le câble ethernet de Yannick et Alain dans leur chambre. Je me suis mis torse nu pour pas qu'on me voit dans le noir et j'ai rampé dans leur chambre. Mais Yannick, c'est un vrai lapin celui-là, il entend tout. Il s'est levé et quand il m'a vu, il m'a lâché : ?Ali tu fais quoi ??. Je lui ai dit : ?Bah je fais le ninja?, normal. Et il a juste dit ?Ok? et s'est rendormi ce fou.»