Accès direct au contenu

La surprise de la nuit

Le retour fracassant de Mahinmi

Ian Mahinmi n'avait plus joué avec les Spurs en NBA depuis deux ans. A la surprise générale, Gregg Popovich l'a utilisé sur plus de 20 minutes la nuit dernière face aux Nets pour un rendement détonnant.

Le site de la NBA transcrit l’étonnement collectif à la vue de Ian Mahinmi dans le roster des Spurs la nuit dernière. «Ian who ?», c’est par cette question que débute le compte-rendu de la rencontre. Drafté en 2005 en 28e position devant un joueur majeur de la Ligue aujourd’hui David Lee, le pivot français n’avait joué que six matchs en NBA depuis quatre ans. Plutôt convaincant D-League mais régulièrement gêné par des blessures, l’ancien Palois apparaissait comme un bide complet au Texas. La perception de son cas va peut-être changer après une seule rencontre. Mais quelle rencontre. Utilisé pendant 21 minutes face aux cancres de la Ligue, les Nets, Mahinmi a détonné en terminant deuxième meilleur marqueur des Spurs avec 15 points, 6 sur 6 au tir, et 9 rebonds. Le tout agrémenté de jolis dunks comme celui où il achève une action débutée par l’un de ses contres.

«Cette année, il est en bonne santé mais n’avait pas encore eu sa chance. Il est resté prêt et a été génial ce soir», commentait après la rencontre Tony Parker. «Beaucoup de choses se sont bousculées dans ma tête. Je me suis dit : "c’est ta chance, prends-la. Entre sur le terrain et éclate toi." Ça fait du bien, surtout que l’on a gagné (97-85). C’est la cerise sur le gâteau», revenait Mahinmi sur sa prestation. La performance de l’ancien Palois pourrait appeler des lendemains plus heureux puisque derrière l’inamovible Tim Duncan, le secteur intérieur des Spurs n’est pas embouteillé avec Dejuan Blair et le vieillissant Antonio McDyess.