Accès direct au contenu

Les Bleus en play-offs

Le collectif prend forme

le10sport

Encore une fois, la France s'impose dans la difficulté face à la Russie (69-64). Mais ce succès, qui assure la première place du groupe, a surtout permis d'afficher la profondeur du groupe Bleu, Tony Parker ne terminant que troisième meilleur scoreur français.

Le scénario devient immuable. La France patine en première période pour mieux faire parler sa densité physique en fin de rencontre. L'étroitesse des victoires des Bleus (69-64 face à la Russie) ne varie pas également. Mais ce mercredi à Gdansk, le succès tricolore n'a pas uniquement reposé sur les épaules de Tony Parker, malgré ses 17 points et ses 4 passes décisives.

L'homme clé de la rencontre aura été le trop discret, Boris Diaw qui s'est enfin décidé à attaquer le cercle. Résultat, 19 points, 7 rebonds et 7 passes décisives ! Parmi les destinataires des caviars du Bobcat, on trouve Ronny Turiaf dont l'abattage se concrétise à la marque (18 points, 14 rebonds). Sans oublier la belle rencontre d'Ali Traoré mardi face à la Lettonie et la verticalité toujours précieuse de Nicolas Batum, la France semble parvenir au bon rendement collectif. Précieux avant le tour de play-offs où la France devrait affronter la Grèce, la Croatie et sans doute la Macédoine.