Accès direct au contenu

Exploit

Basket : l’incroyable shoot au buzzer lors de Serbie-Montenegro

Basket : l'incroyable shoot au buzzer lors de Serbie-Montenegro

En 2013, la Slovénie va accueillir les championnats d’Europe de basket. Un évènement biennal hyper relevé, sans doute la compétition la plus dense du basket mondial, dont les qualifications se déroulent en ce moment 

31 équipes se battent en ce moment à travers le continent pour décrocher le précieux sésame qui les qualifierait pour l’Eurobasket en Slovénie (du 4 au 22 septembre 2013). Parmi elles, des nations référencées qui se sont ratées lors de la dernière édition en Lituanie. L’Italie, la Croatie, la Turquie et surtout la Serbie, le pays du basket, qui tente d’effacer le fiasco de l’année passée.

Samedi soir a eu lieu à Belgrade un match qui aurait été impossible il y a 6 ans. En effet, jusqu’au 3 juin 2006, la Serbie et le Monténégro ne formaient qu’un seul Etat, donc une seule équipe, surpuissante, championne du monde en 2002. Seulement depuis, le Monténégro a sa propre sélection et elle se rendait hier dans la salle Pionir chauffée à blanc, devant 18 000 serbes. Le match est serré mais la Serbie est devant. Teodosic assure 21 points, Milan Macvan 17 et le score est de 71-70 pour les locaux à 3 secondes de la fin. La balle est pour les Monténégrins avec 30 mètres à remonter pour espérer marquer, quand soudain…BOUM.

Un missile s’est abattu sur la salle belgradoise. Nikola Ivanovic, jeune gamin de 18 ans, profite de l’apathie de la défense adverse pour prendre le ballon, dribbler, et envoyer un shoot de plus de 15 mètres. Ficelle. Cerise sur le gâteau, il met ce shoot « sur le tête » de Milos Teodosic, le maître des buzzer beater. La salle est abasourdie, tandis que les Monténégrins se jettent sur le héros du jour.

Conséquence de cet exploit, la Serbie est troisième de son groupe après deux matches, derrière l’Estonie et son adversaire d’hier. Pas de panique, il reste assez de rencontres pour se rattraper, et les deux premiers sont qualifiés directement. Mais plus de joker pour les Plavi, et la qualification passera impérativement par une victoire dans l’antre du voisin à Podgorica. Bon courage.