Accès direct au contenu

Basket

Basket - Collet : « Complémentarité et cohésion »

Le sélectionneur français Vincent Collet est revenu aujourd’hui sur son choix d’écarter Evan Fournier, Kim Tillie et Léo Westermann en vue de l’Eurobasket en Slovénie (4-22 septembre). « On construit une équipe. Ce n’est pas une finale du 100 mètres où l’on prend les huit meilleurs. On était plutôt sur une réflexion orientée sur la complémentarité et la cohésion », a déclaré le boss de l’équipe de France avant de détailler ses choix. « On a laissé un peu de temps à Evan (Fournier) pour qu’il nous montre ce qu’il pouvait faire, et sur les derniers matches il était plutôt en hausse. Il commençait à se libérer, mais pas suffisamment pour nous faire changer d'avis », a-t-il confié alors que Charles Lombahé-Kahudi a été préféré pour sa « férocité défensive ». Le choix a été plus dur en ce qui concerne le poste de troisième meneur derrière Tony Parker et Antoine Diot : « Thomas (Heurtel) et Léo (Westermann) sont différents : Thomas est un créateur alors que Léo est plus organisateur. Léo affiche dans le jeu beaucoup de maturité mais je ne l’ai pas senti peser dans un contexte plus difficile. Thomas avait montré des choses intéressantes dans la même situation », a expliqué Vincent Collet. Ne reste plus qu’à gagner l’Euro désormais.