Accès direct au contenu

Basket

Basket - ASVEL : Vincent pas tendre avec ses joueurs

Pierre Vincent

Battus dans leur salle par Strasbourg (82-86), les joueurs de l’ASVEL n’ont pas été épargnés après la rencontre par leur entraîneur Pierre Vincent : « Je nous ai trouvés ridicules dans l’attitude, dans l’intensité et puis dans le contrôle des émotions aussi, donc ça fait beaucoup de choses. En deuxième mi-temps on met de l’énergie et puis quand on passe devant, on se met à se réveiller et à sauter partout. C’est incroyable ! On est des joueurs de basket, on est des entraîneurs de basket, on n’est pas des fans. Zéro ! Donc on invente des trucs, on ne tient pas ce qu’on a à tenir. On ne décide pas de ce qu’on veut faire. Et comme ça, c’est difficile de gagner, c’est la roulette russe. Quand on dit que l’expérience ça aide, il y a beaucoup de joueurs expérimentés qui ne progressent pas. Je pense que c’est un peu tard, donc il faut qu’ils en prennent conscience. »